Mondialisation, culture et communication

Diasporas En Réseaux. Pour Une Lecture Socioculturelle Des Usages Numériques
Angeliki Monnier

L’ouvrage démontre la pertinence de la sociologie des champs, notamment celle du concept d’habitus de Pierre Bourdieu, pour l’étude des usages des technologies de l’information et de la communication.

 

 

Migrants cosmopolites connectés ? Réseaux diasporiques transnationaux ? Nationalismes à distance ? Empowerment en ligne ? La question des diasporas et de leur rapport aux technologies de l’information et de la communication (TIC) intéresse de plus en plus la recherche ces dernières années. S’inspirant notamment de la sociologie des champs et des travaux de Pierre Bourdieu sur l’habitus, Angeliki Monnier revient sur ces interrogations. À partir de l’étude comparative de deux groupes de migrants grecs et français opérant sur un site de réseautage professionnel, elle montre que l’usage des TIC doit aussi être appréhendé sous l’angle des dispositions socioculturelles des usagers.

Loin des stéréotypes qu’un tel postulat pourrait impliquer, l’auteure met en lumière le lien subtil qui existe entre les structures macrosociales, l’actualité politico-médiatique (notamment celle de la crise grecque, dans le cas étudié) et les caractéristiques du dispositif technique.

 

Angeliki Monnier est professeure en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lorraine (Metz). Membre du Centre de recherche sur les médiations (Crem), elle est notamment l’auteure de travaux sur la construction symbolique des identités collectives et le rôle des médias.

 

En librairie en septembre 2018,

format : 16,5x23
192 pages
ISBN : 9782356874665
Prix de vente public : 22.00€

24.20 € TTC
(port et emballage compris)