Escales

Escales #3 | Cultures & "Non-Public"
Francis Jeanson

Il faut envisager une culture qui serait non plus une culture déjà là, déjà faite, un ensemble de produits culturels, mais une culture en train de se faire, une culture vivante, une culture en acte.
Jeanson pose les questions suivantes :
- Qu'est-ce que la culture ?
- Où s'arrête l'action politique en matière d'action culturelle?
- Qu'est-ce ce « non-public » ? serait-il composé des « oubliés » de la culture, des « écartés » des dispositifs culturels ?
- Qu’est-ce qui fait la consistance de ce « non-public », qu’est-ce qui peut produire un « non-public » ?
Un rappel : Le concept de « non-public » a été forgé dès 1960 au cœur des débats portant sur les « non-publics » de l’art à Vincennes. Il revient en 1968 dans le « Manifeste de Villeurbanne », grâce à Francis Jeanson. Puis il est remis au goût du jour par Jean-Claude Passeron, avant d’être utilisé dans les statistiques de la consommation culturelle, notamment pour mettre l’accent sur le problème de la non-fréquentation des établissements culturels.
À l'heure où le gouvernement Sarkozy évoque la gratuité de l'entrée des musées... un livre plus que jamais nécessaire


- Une "révolution culturelle" française | page 7
- Action politique, action syndicale, action culturelle | page 43
- Les droits culturels en tant que droits de l'Homme| page 69

L'auteur : Après des études de philosophie, Francis Jeanson obtient un doctorat d’État en science politique.
La vie de Francis Jeanson a été marquée par plusieurs engagements : dans les conflits de la planète, dans l’action culturelle, enfin en psychiatrie.
En 1943, il s’engage dans la Deuxième Guerre mondiale en rejoignant les forces françaises libres en Afrique du Nord. Il participe à la campagne Alsace-Allemagne en 1944-1945. Pendant la guerre d’Algérie, il cré et dirige entre 1956 et 1961 un réseau de soutien à la lutte du peuple algérien pour son indépendance. Son implication dans le conflit des Balkans l’amènera à la présidence de l’Association Sarajevo en 1992.
De 1950 à 1955, il fonde et dirige la collection «Écrivains de toujours» aux éditions du Seuil et gère la revue Les Temps modernes dont il deviendra dans les années soixante membre du comité directeur. Avec Jean-Paul Sartre, il dirige la collection «Les temps modernes» de 1962 à 1967. C’est ensuite qu’il préfigure et dirige la Maison de la culture de Chalon-sur-Saône.
À partir de 1975, il mène de nombreuses activités dans le champ psychiatrique : articles, conférences et séminaires en France et à l’étranger. Francis Jeanson a publié plus d’une vingtaine d’ouvrages.

format : 12x19
94 pages
ISBN : 978-2-35687-032-2
Prix de vente public : 10.00€

11.00 € TTC
(port et emballage compris)