Judaïsme

Intellectuels Et Juifs En France Aujourd’hui
Jean-Claude Poizat

Qu’y a-t-il de commun entre Daniel Bensaïd, Alain Finkielkraut, Benny Lévy, Edgar Morin ou encore Shmuel Trigano ? Force est de constater que tous ont pris part, ainsi que d’autres intellectuels juifs français contemporains (et de même que bon nombre d’intellectuels non juifs), à la querelle du « nouvel antisémitisme » qui s’est fait jour au début de la décennie 2000 - fût-ce pour s’opposer avec virulence les uns aux autres.

Tiraillés entre la menace d’un « retour du théologico-politique » qui obsède la pensée politique contemporaine, et un scepticisme à l’égard du « modèle républicain français » qui est devenu irrévocable après 1945, ces intellectuels juifs ont marché sur la corde raide. Car il s’est agi pour eux de remettre en question ni plus ni moins que les principes philosophiques sur lesquels ont été bâtis les Etats-nations modernes, au risque de se voir accuser de vouloir revenir à des formes politiques pré-modernes, voire antidémocratiques – et ce alors même, paradoxalement, que la plupart ont entamé leur carrière dans des organisations qui furent à la pointe du combat révolutionnaire lors la décennie 1960.

A présent que les passions liées à la querelle des années 2000 semblent un peu apaisées, il est temps d’interroger la nouvelle appréhension de l’universalisme qu’ils mettent en œuvre afin d’éclairer le parcours d’intellectuels qui ont chacun à sa manière, avec des motifs certes divers et en restant toujours dans le cadre de la pensée critique, esquissé un surprenant mouvement de « retour » soit vers le judaïsme, soit vers la judéité.

 

Jean-Claude Poizat, né en 1972, professeur agrégé de philosophie et docteur en sciences politiques (IEP de Paris), a publié notamment Hannah Arendt, une introduction (Pocket-La Découverte, réédition avril 2013).

 

 

 

format : 13x20
300 pages
ISBN : 9782356872869
Prix de vente public : 20.00€

22.00 € TTC
(port et emballage compris)