Ciné-Mythologies

Isabelle Adjani, Un Mythe De L’incarnation
Arnaud Duprat

 « Je ne sais pas tout jouer. Et je ne le veux pas », a déclaré Isabelle Adjani. Nul doute que cette conception du métier relève d’une profession de foi tant l’actrice l’a respectée tout au long de sa carrière. Cependant, si Isabelle Adjani se tourne naturellement vers les héroïnes qui interpellent son imaginaire, sa filmographie présente un caractère unitaire dont l’explication est à chercher ailleurs que dans une simple typologie des personnages. En « constituant une parole » pour l’actrice, ces héroïnes entretiennent un lien intime qui les réunit au-delà de leurs personnalités contradictoires et de leurs histoires, souvent à travers une figure adverse, qui fait obstacle à un processus de développement personnel et d’affirmation de soi.

Dans cet ouvrage, nous revenons sur la filmographie d’Isabelle Adjani pour définir cette figure et interroger son importance au cœur de l’œuvre, en la confrontant à d’autres grands motifs comme les amours tragiques ou la création artistique. Nous verrons notamment que le thème de la filiation peut évoquer de manière métaphorique la place occupée par les actrices au sein de la création filmique, entre créatrices affirmées et créatures marquées à jamais par l’empreinte d’un cinéaste pygmalion, d’autant plus que les relations qu’a entretenues Isabelle Adjani avec ses réalisateurs – depuis le regard fondateur de François Truffaut – ont plus d’une fois déterminé la création de ces œuvres cinématographiques.

Dès lors, les films d’Isabelle Adjani sont traversés par une pensée. Selon la célèbre Politique établie par les Cahiers du cinéma dans les années cinquante, nous pourrions dire qu’Isabelle Adjani est un auteur. S’il ne fait pas d’elle un cas unique, ce phénomène a rarement été poussé aussi loin. Replongeons dans ces films pour faire surgir son auteur d’entre les mots et les images et rendre hommage à la pertinence et la puissance d’une démarche artistique, qui avec le temps a fait passer Isabelle Adjani du statut de star à celui de mythe.

L'auteur : Ancien élève du CLCF (Conservatoire Libre du Cinéma Français), Arnaud Duprat est maître de conférences à l’université Rennes 2. Ses recherches portent sur les derniers films de Luis Buñuel avec une approche transculturelle entre cinéma hispanique et cinéma francophone, ainsi que sur la représentation du personnage à l’écran et la part auctoriale de l’acteur dans la création cinématographique. Il est l’auteur d’articles sur Luis Buñuel, Jean-Claude Carrière, Raúl Ruiz, Pedro Almodóvar, Carlos Saura, Víctor Erice, Isabelle Adjani, Vittorio de Sica, André Téchiné et Fabrice du Welz. Il a publié en 2011 Le dernier Buñuel, aux Presses universitaires de Rennes (collection « Le spectaculaire ») et a participé, en 2012, à l’édition blu-ray de Cet obscur objet du désir (L. Buñuel, 1977) chez Studiocanal.

format : 15x23
260 pages
ISBN : 978-2-35687-262-3
Prix de vente public : 22.00€

24.20 € TTC
(port et emballage compris)