Musique classique

Jean-Sébastien Bach, Un Sacré Tempérament
Michèle Lhopiteau-Dorfeuille

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) est un survivant : orphelin à dix ans, recueilli cinq ans par son frère aîné puis trois ans pensionnaire très loin de sa Thuringe natale, jeté en prison pour avoir demandé son congé et veuf à trente-cinq ans, il eut à surmonter, tout au long de sa vie, des coups du sort en rafale.
Bach a également résisté aux humeurs de ses maîtres successifs comme à l’imbécillité de ses employeurs, entendu qu’au XVIIIe siècle un musicien n’avait le choix qu’entre servir des despotes plus ou moins éclairés et servir des ânes bâtés (quand ce n’était pas les deux à la fois).
L’image de Bach – et c’est plus remarquable encore – a enfin survécu à l’indifférence quasi générale dans laquelle est tombée sa musique, juste après sa mort. Jusqu’à la grande et belle bâtisse de pierre dans laquelle il passa les vingt-sept dernières années de sa vie – en qualité de cantor – qui fut rasée en 1902, sur ordre de la municipalité de Leipzig et pour cause d’insalubrité !
L’homme est en outre difficile à cerner car son œuvre nous en fait entrevoir des visages contradictoires : ce Bach dont la musique sacrée nous submerge d’émotion est aussi celui qui a joué pendant dix ans dans un café de Leipzig. C’est bien cet organiste, dont les centaines de cantates et de motets traitent essentiellement du mystère de la mort, qui a également laissé une abondante musique instrumentale aux pulsations débordantes de vie. Tout en engendrant, bon an mal an, vingt enfants dont deux furent, de leur vivant, beaucoup plus célèbres que leur père.
Tout en replaçant Jean-Sébastien Bach dans son cadre et surtout dans son époque, c’est comme toujours sa musique que Michèle Lhopiteau-Dorfeuille a résolu de mettre en lumière, regroupant des extraits de ses plus belles pages sur deux CDs d’illustrations sonores.

Michèle Lhopiteau-Dorfeuille est l’auteur de quatre livres avec CDs, publiés dans la collection « Toutes les clés pour explorer la musique classique », de Brèves histoires de chœurs et du très remarqué Wolfgang Amadeo Mozart. « Rêver avec les sons » (Le Bord de L’eau). Elle est également membre du comité de rédaction de la revue L’éducation musicale.

. 2 CDs — 2 heures de musique
. 47 extraits d’œuvres musicales
. Préface de Michel Laplénie

Presse :

Radio Judaïca

. Mollat

Fréquence protestante

. RCF

. Paysud

. France 3 19/20 Edition locale

. RCF Angoulême Volet 1

. RCF Angoulême Volet 2

. L'Éducation Musicale

Michèle LHOPITEAU-DORFEUILLE : Jean-Sébastien BACH : un sacré tempérament. Lormont, Éditions Le Bord de L'eau (www.editionsbdl.com ), 2014,  246 p. –32 €. (avec 2 CDs encartés : 2 h 40 de musique).

La « dynastie Bach » et Jean-Sébastien en particulier ont suscité une multitude de publications en tous genres.

Michèle Lhopiteau-Dorfeuille propose une « autre » image. Elle a le chic pour extraire de sa vie des faits marquants et significatifs qu'elle traite en quelque sorte en contrepoint.  Sa démarche originale consiste — en suivant la chronologie — à relever des constats : Bach orphelin très jeune, recueilli par son frère, puis « pensionnaire très loin de sa Thuringe natale » ; veuf à 35 ans… Elle précise que, dans l'exercice de sa profession, il a subi « les humeurs de ses maîtres », les contingences familiales  — 20 enfants, dont les plus célèbres sont Carl Philipp Emanuel (1714-1788) et Johann Christian (1735-1782) — et a dû faire face aux obligations d'organiste, de cantor et de compositeur luthérien : une Cantate par dimanche et pour les fêtes, œuvres de circonstance…

S'appuyant sur des sources - manuscrits, écrits, documents autographes (dans leur traduction française, Paris, Éditions Entente, 1976) -  l'auteur, à la recherche de « contradictions », a le mérite de situer le musicien au quotidien, en tenant compte des contextes historiques. Grâce à sa plume alerte et non exempte d'humour (« Bach sans sa perruque »), elle présente un « Bach dans tous ses états » mais également un « Bach sonore » grâce aux deux CDs (2h 40' de musique) comportant un choix judicieux de 47 extraits (œuvres instrumentales, chorals, pages d'orgue, y compris le peu connu Caprice sur le départ de son frère bien-aimé, la Cantate des Paysans et des fragments de CantatesMotetsPassions…) : un « sacré » digest.

Le chapitre 3 : « Jean-Sébastien Bach entre Luther, Calvin, les Piétistes et l'Église catholique » se présente comme une introduction théologique.

 L'Index de ce nouveau livre sur J.S. Bach (p. 233-240) soulignerait déjà, à lui seul, l'ampleur de la démarche une fois encore associée à un remarquable contexte sonore avec ses deux CDs encartés. Ce livre « pas comme les autres » suggère donc une « autre » vision de ce Cantor « pas comme les autres », « sacré musicien », « musicien sacré » ou encore « Bach autrement »…

 MichèleLhopiteau-Dorfeuille a incontestablement le mérite de renouveler le regard porté sur cet homme « au sacré tempérament ».

Édith Weber, L'Éducation Musicale

 

format : 14x21,5
200 pages
ISBN : 9782356873347
Prix de vente public : 32.00€

35.20 € TTC
(port et emballage compris)