Judaïsme

La Femme Proscrite Qui M’a Sauvé La Vie
Jacques Frémontier

À l’âge de 22 ans, elle avait, G., avec ses parents, Georges et Éva, sauvé la vie de la famille Friedmann. Mais dès la Libération, Marthe, la mère juive, avait ordonné l’interdiction de revoir G., la « mauvaise femme ». Pendant soixante ans, l’ordre a été respecté. Et puis Jacques, le fils de Marthe, a retrouvé la trace de G. Il lui a fait donner la Médaille des Justes.

Pourquoi était-il resté, pendant si longtemps, aussi lâche ? Était-ce parce qu’il avait « oublié d’être juif » ? « Je suis, dit-il, un Juif sans judéité. Juif pour moi, pas pour les autres. Être, c’est se souvenir. Je ne suis que ma mémoire. »

Et dans la crypte du Mémorial de la Shoah, il éprouve enfin « la sensation étrange, confuse, légère, de devenir juif ».

 

 

Jacques Frémontier, né en 1930, est l’auteur d’une dizaine de livres, parmi lesquels La Forteresse ouvrière Renault (1971), L’Etoile rouge de David (2002), Le Nom et la Peau (2004). Il a aussi été producteur de télévision et directeur de journal.

 

En librairie le 11 avril 2014

format : 13x20
152 pages
ISBN : 9782356873057
Prix de vente public : 16.00€

17.60 € TTC
(port et emballage compris)