Le Cinéma De Leos Carax, L'expérience Du Déjà-vu
Alban Pichon

Il n'existe rien sur l'œuvre de Carax. L'ouvrage d'Alban Pichon vient combler un manque.
Carax préfère un relatif silence. Bien sûr, il y eut Les Amants du Pont-Neuf, et l’événement médiatique qui suivit les problèmes de la production. Mais la pleine lumière a desservi le film et la carrière du cinéaste — qui s’en est tenu depuis à une certaine discrétion, tant contrainte que souhaitée.
Tournant peu, apparaissant dans quelques films à diffusion confidentielle, Carax a décidé ne pas s’imposer à ses contemporains. Mais pour qui est attentif, il y a plus à découvrir dans les œuvres méconnues du cinéaste (le court-métrage Sans-titre tourné pour le festival de Cannes en 1997) que dans le feuilleton « sensationnel » du décor maudit.
Les débuts de Carax suscitèrent un net engouement critique (Les Cahiers du cinéma surtout). Boy Meets Girl, Mauvais Sang marquèrent aussi une génération de spectateurs.
L'objectif de l’ouvrage est d’inviter ceux qui aimèrent ces premiers films à goûter également le versant plus récent de l’œuvre — en suivant par exemple les très nettes constantes de la filmographie.
Au-delà de cette cohérence interne, l’œuvre de Carax se trouve au carrefour de plusieurs sujets : le renouveau (maniériste ? postmoderne ?) du cinéma dans les années 80, les derniers échos de la Nouvelle vague, le cinéma fantastique français (Rivette ne s’y est pas trompé en vantant la beauté de Pola X), la volonté de poésie, l’influence deleuzienne (ou bergsonienne), etc. Certains de ces aspects se sont affirmés au cours du temps, d’autres se sont estompés. Mais le projet de cinéma est resté le même, fondé sur l’étonnante et paradoxale sensation de « déjà-vu ».
L'auteur : Diplômé de l’Ecole Centrale de Lyon, Alban Pichon a soutenu une thèse de doctorat sur le cinéma de Leos Carax en 2006. Il enseigne actuellement l’histoire du cinéma et l’analyse d’image à l’IUT Michel de Montaigne de Bordeaux. Il a publié différents textes dans les revues Vertigo, Murmure, La Voix du regard.


Leos Carax (né en 1960)

Filmographie

1980 : Strangulations blues (court métrage)
1984 : Boy Meets Girl
1986 : Mauvais Sang
1991 : Les Amants du pont-Neuf
1997 : Sans titre (court métrage)
1999 : Pola X
2008 : Merde (moyen métrage)

format : 15x23
272 pages
ISBN : 978-2-35687-024-7
Prix de vente public : 25.00€

27.50 € TTC
(port et emballage compris)