Musique et chansons

My Lost Vinyls
Michel BRIAT

Michel Briat est un vrai peintre : il vit pour peindre, la musique est sa plus fidèle compagne. Parfois il peint pour vivre.
Un jour son ex-femme vendit à un brocanteur sa collection de disques pour changer sa serrure. La perte de ses vinyles le rendit inconsolable. Mais il fit ce qu’on attend d’un peintre : Il peignit. Sur un carré noir de trente centimètres de coté, il fit réapparaître les images qui l’avaient marqué : La femme noire magique de Santana, les dragons de Yes, les pin-up de Roxy Music, les papiers collés des Sex Pistols…
Il inventa ainsi des histoires, une pour chaque vinyle perdu. Ce n’était pas difficile : il les avait vécues.

« My lost vinyls » ce sont des chroniques adolescentes et peintures acryliques qui ont la musique comme intersection commune. La fin des seventies, les premiers concerts, son deuxième dépucelage et les derniers disques noirs achetés à la FNAC. On croise Led Zeppelin, Robert Smith, la prof. de musique du lycée de Montgeron et Delphine D. l’amante pornographique... On prend les trains de la banlieue sud-est, avec Mick et Gerry, Franck Zappa, des gentils dealers de shit, le père mélomane, une sœur sweet sixteen.
Parfois, l’image prend le dessus et laisse l’auteur sans voix. Parfois l’histoire fait oublier la pochette.
Mais la musique se fait toujours entendre.
 
L'auteur :  Après avoir obtenu son diplôme à l’EAP (École des Affaires de Paris), Michel Briat choisit sa vraie vocation et devient artiste-peintre. Il est également art-thérapeute en clinique. Il édite la revue la Loire le Brésil, revue d’écrits d’artistes. Il est l’auteur d’un ouvrage défendant la cause du végétarisme Le Végétarien sans peine publié (2003 aux éditions Belfond) sous son pseudonyme de Gabriel Bertaud.

format : 20x20
128 pages
ISBN : 2-915651-58-2
Prix de vente public : 15.00€

16.50 € TTC
(port et emballage compris)