Documents

Pierre Leroux Le Socialisme Républicain Et L’Orient (Mahomet, Les Védas, Bouddha, Confucius, Le Tao) 1832
Pierre Leroux

Textes choisis et présentés par Bruno Viard

 

Le colonialisme reste assurément une tache sur le drapeau des III° et IV° Républiques. Pourtant le projet de « civiliser les races inférieures », comme disait Jules Ferry, n’a pas toujours fait partie du programme du parti républicain. Relire ou plutôt découvrir les textes de Pierre Leroux, c’est s’apercevoir que, dans les années 1830, le socialisme républicain développait une connaissance fine et éclairée des civilisations de l’Orient, inconnue des études postcoloniales. Les textes exhumés et réunis par Bruno Viard constituent une critique de l’ethnocentrisme antérieure de 120 années à celle de Lévi-Strauss. Ils jettent les bases d’un comparatisme déjouant les pièges de la partialité comme du ressentiment et permettent une réévaluation, encore pertinente, des relations entre les cultures d’Orient et celles de l’Europe.

Ce livre est aussi l’occasion de méditer sur une tradition socialiste encore négligée par notre historiographie, étouffée après l’échec de 1848 et dès la Première Internationale. Parmi les réformateurs sociaux des années 1830 et 1840, la figure de Pierre Leroux s’affirme de plus en plus car il fut le seul démocrate, avec Proudhon, le seul philosophe et le seul encyclopédiste, doué d’une vision panoramique et historique, tournée ici vers l’Inde et vers la Chine, qui fait encore sens aujourd’hui.

 

Bruno Viard est professeur de littérature à l’Université d’Aix-Marseille, spécialiste des XIXe et XXe siècle, et auteur de nombreux ouvrages. Il est l’auteur en 2019 de Enseigner la littérature par temps mauvais (Le Bord de L’eau).
 
En librairie en juillet 2020,
format : 13x20
92 pages
ISBN : 9782356877130
Prix de vente public : 12.00€

13.20 € TTC
(port et emballage compris)