Clair et Net

Quelques Morts De Mon Père
Isabelle Floch

Dans les années 1970, Guy Floch fut l’une des stars de la magistrature, un juge d’instruction hors pair.

Gros bosseur, infatigable, doué d’une patience sans limite, comme le décrivait la presse, il instruisit les plus gros dossiers de l’époque. L’affaire Carlos, Louis Hazan, Mesrine et surtout l’affaire Jean de Broglie, cousin de Valéry Giscard d’Estaing, assassiné le 24 décembre 1976, « polar » interminable qui secoua la société française tout entière et contribua à provoquer la chute du gouvernement Giscard.

Seul contre une police aux ordres, juge hors-norme, il utilisa des moyens inédits pour découvrir l’identité des commanditaires de ce crime d’État, non encore élucidé à ce jour. Pour neutraliser ce juge beaucoup trop curieux, passionné de vérité, on le dessaisit du dossier, et on lui donna la présidence d’une Cour d’Assises. On vint le voir présider, et les contemporains se souviennent de moments d’audience inoubliables. Juge atypique, juge aimé, et parfois honni. Le « style Floch » marqua toute une génération de magistrats, et aussi sa fille. Devenue psychanalyste, elle ressuscite ici sa mémoire, et part sur les traces du père, du juge et de l’homme, enquête captivante au cours de laquelle l’histoire intime se noue à la grande Histoire, au gré de rebondissements qui éclairent la personnalité de celui qui se dévoua à son métier plus que tout.

 

Préface de Georges Kiejman

Isabelle Floch, psychanalyste à Paris, a fondé en 2011 la galerie la Ralentie qu’elle anime depuis dans le 11e arrondissement.

 

En librairie en septembre 2020,

format : 13x20
200 pages
ISBN : 9782356877055
Prix de vente public : 20.00€

22.00 € TTC
(port et emballage compris)