Revue Dissidences

Sexualités En Révolutions XIXe –XXIe Siècles (Volume 15)
Dissidences

La culture révolutionnaire est-elle indissociable d’une révolution sexuelle, assumée comme telle ? Depuis au moins le Nouveau Monde Amoureux de Charles Fourier (1816) jusqu’à l’affirmation de militantes de Tout - « Votre libération sexuelle n’est pas la nôtre  » (1971) -, en passant par les surréalistes français confrontés aux accusations des communistes de « compliquer les rapports si simples et si sains de l’homme et de la femme  » (Breton, 1932), la question des sexualités et plus largement de l’amour percute l’engagement révolutionnaire, dans toutes ses dimensions.

Cette livraison de Dissidences analyse, depuis le XIXe siècle et dans une perspective internationale, ce point d’ombre, de tensions et de contradictions que représente la sexualité autour de trois axes : la théorisation révolutionnaire des sexualités émancipées et/ou asservies ; leur traduction dans des pratiques militantes et des expérimentations collectives ; leur collision avec les organisations radicales, libertaires ou contestataires.

Les études réunies ici abordent les enjeux politiques de la sexualité, au croisement du militantisme et des sciences sociales, de la théorie et de la pratique, de l’expérimentation et de l’organisation, sous des angles divers et en fonction d’analyses originales, offrant un éclairage nouveau ou abordant une dimension méconnue.

 

En librairie en mars 2016,

format : 14x21,5
260 pages
ISBN : 9782356874405
Prix de vente public : 20.00€

22.00 € TTC
(port et emballage compris)